La presse est morte, vive la presse

Lu dans Libération, jeudi 15 décembre 2011, p.2-6
De plus en plus de titres cherchent des solutions alternatives, ou complémentaires, à leur édition papier pour sortir de la crise.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire