Livres, liseuses, tablettes : quel est le plus "vert" ?

   Lu dans : Les Echos, mercredi 7 décembre 2011, p. 9
    Selon une récente étude, le bilan carbone d'un livre sur papier est très largement inférieur à celui d'un livre électronique ou d'une tablette. Mais cesderniers peuvent contenir plusieurs dizaine d'ouvrages, voire des centaines. D'un point de vue écologique, un livre électronique est compétitif pour les très gros lecteurs, c'est à dire s'il remplace l'achat de plus de 40 livres.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire