Réconcilier gourmandise et diététique

   Lu dans : Les Echos, jeudi 15 décembre 2011, p. 12
   Les fêtes de fin d'année sont l'occasion de de multiples agapes et repas de famille. On oublie pour quelque temps les injonctions diététiques pour se laisser aller à la gourmandise. Pour 40 % des Français, c'est le goût qui est le principal critère de qualité pour les aliments cuisinés. Mais ils veulent aussi consommer des produits sains, comme en témoignent la vague du bio ainsi que l'intérêt pour les labels, les appellations d'origine contrôlée. Cet article donne des conseils pour réconcilier aliments de fêtes et diététique.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire