Pour un "habeas corpus" numérique

Photo libre

A l'ère numérique, la collecte de données personnelles à des fins sécuritaires ou commerciales s'intensifie. Il faut maintenant en fixer les limites.
Lu dans : Le Monde, mardi 18 juin 2013, p. 20

Aucun commentaire:

Publier un commentaire