La Francophonie : survivance du passé, outil diplomatique d'avenir


Lu dans : "Questions internationales", n°61-62, mai-août. 2013, p. 55-62

Les institutions de la Francophonie sont chargées de la gestion d'un héritage linguistique et culturel qu'elles s'emploient à faire perdurer et fructifier. En cherchant à imposer le respect d'un certain nombre de normes démocratiques aux Etats membres tout en pesant sur la scène internationale, la Francophonie s'immisce aussi dans une dimension plus politique des relations internationales. Cet activisme a toutefois ses limites, notamment en termes de moyens financiers.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire