Yves Rocher : fondu d'or vert


Le groupe se pose en maître de la bio-cosmétique en allant chercher des plantes sur toute la planète. Objectif : booster ses ventes en surfant sur la vague écolo.

Lu dans: Libération, lundi 16 septembre 2013, p. VI-VII

Aucun commentaire:

Publier un commentaire