"Chacun veut se réapproprier le contenu de son assiette"


Prolifération des régimes, allergies supposées ou réelles, les comportements alimentaires s'individualisent ... Au point de ne plus manger ensemble ? Le sociologue Claude Fischler passe à table.

Lu dans : Libération, samedi 4 et dimanche 5 janvier 2014, p.26-27

Aucun commentaire:

Publier un commentaire