S'il te Plaît, Google, oublie-moi

Les internautes peuvent désormais réclamer auprès du moteur de recherche le retrait d'images ou d'informations compromettantes. Un vrai parcours du combattant.



Lu dans  : "Le Nouvel Observateur", n° 2590, 26 juin 2014, p. 70-72


Aucun commentaire:

Publier un commentaire