Quand l'habit fait le livre


La couverture : aucun ouvrage ne sort sans en être vêtu. Mais doit-elle rassurer le lecteur, sobre et uniforme comme le veut la tradition française, ou l'aguicher par son originalié ? En cette rentrée, la question agite, plus que jamais peut-être, le monde de l'édition.


L’atelier Cheeri, chargé de concevoir les couvertures des éditions Philippe Rey et du Nouvel Attila.

Lu dans  : Le Monde des livres, 29 août 2014, p.3


Aucun commentaire:

Publier un commentaire