"Les accents participent à la richesse de notre langue"


Au XXè siècle, la prononciation de la bourgeoisie parisienne s'est étendue aux classes moyennes, un mouvement amplifié par les médias audiovisuels. Mais, constate le linguiste Philippe Boula de Mareüil, les régions continuent de résister à la norme.


Illustration de Christelle Enault pour Le Monde



Lu dans : "Le Monde", samedi 27 décembre 2014, p.7



Aucun commentaire:

Publier un commentaire