Le magazine de la britpop n'est plus très rock




Des Rolling Stones aux Libertines en passant par les Sex pistols, Blur ou Oasis ... Depuis plus d'un demi-siècle, l'hebdomadaire britannique 'New Musical Express' fait et défait l'histoire du rock. Une époque révolue : faute de lecteurs, cette bible de la contre-culture tente aujourd'hui de se relancer en devenant gratuite. Au risque de perdre son âme.

Lu dans  : M Le Magazine du Monde, 12 septembre 2015, p.53-57

Aucun commentaire:

Publier un commentaire