Empreintes de polices


Calibri, Times, Garamond, Helvetica ... Invisibles et omniprésentes, ces familles de caractères sont devenues des outils du quotidien. Dans un monde dominé par les écrans et les claviers, la typographie se trouve au coeur d'enjeux esthétiques, économiques et politiques. Plongée dans le monde des signes.




Lu dans : "L'Express", n° 3369, 27 janvier 2016, p. 80-84

Aucun commentaire:

Publier un commentaire