France : l'urgence permanente



L'unité nationale a vécu. Pour la presse internationale, pas de doute : le débat sur l'état d'urgence et la déchéance de la nationalité a fait exploser le semblant de consensus apparu après les attentas de 2015. Rien ne justifie pourtant de sacrifier la liberté des citoyens, s'indigne le Tagesspiegel. François Hollande et Manuel Valls se trompent en se ralliant au tout-sécuritaire, insiste Foreign Policy. Pour La stampa, la question est plus complexe : le terrorisme aveugle fragilise nos démocraties parce qu'il utilise des codes inconnus qui obligent à des réponses inédites.
  Photo disponible sur le site web de la revue "Courrier International"
Lu dans : "Courrier International", n° 1320, 18 février 2016 p. 28-33

Aucun commentaire:

Publier un commentaire