Parlons peu, parlons bien

A l'heure où nos sociétés se gargarisent de tweets et de selfies, converser, c'est résister, assure Fanny Auger, auteure et porte-drapeau du bien parler.



Lu dans : "L'express", suppl. 'Styles', n°3438, 24 mai 2017, p.64-65

Aucun commentaire:

Publier un commentaire