#MeToo : ce qui doit changer

Avec l'affaire Weinstein, ce n'est pas seulement la parole des femmes vis-à-vis des violences sexuelles qui s'est libérée : c'est toute la sociète qui a du reconsidérer les rapports hommes-femmes. Si ce mouvement a pu aller trop loin celon certains, il y aura eu le mérite d'ouvrir un debat qui n'est pas près de s'aretter. Attention pour autant à ne pas oublier la conditions des femmes dans les pays boulversés par les guerres, insiste le site Libanais Daraj



Dessin de Kiaoush, Iran pour Courrier International




 Lu dans : "Courrier International", n°1421, 25 janvier 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire