Siège, filiales : où est le pouvoir ?

    Lu dans : Les Echos, jeudi 17 novembre 2011, p. 12
    Après les usines, les sièges sociaux ? Le déménagement des lieux de décision était longtemps resté un sujet tabou. La question commence à être évoquée publiquement. Les arguments évoqués sont assez prévisibles : les centres de gravité se sont déplacés. Il faut se rapprocher des clients ou des fournisseurs.... Historiquement, les filiales jouaient un rôle de bouclier. Elles empêchaient les événements de la base d'atteindre au sommet les PDG, les sièges sociaux et les organes de décision en général. Un arrêt de la Cour de cassation, en date du 18 janvier risque de changer la donne car à partir de maintenant les entreprises dotées de filiales vont avoir intérêt à réaménager leurs organigrammes.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire