Virtopsie, la mort en images



Du scalpel au scanner : la médecine légale s'appuie de plus en plus sur des méthodes d'imagerie sophistiquées. L'autopsie virtuelle, en disséquant les corps sans les altérer, a vocation à compléter la panoplie des légistes.


       
                                                        
                                                             rozsavolgyi.free.fr

Lu dans : Le Monde, suppl. science&techno, samedi 13 octobre 2012,                                

Aucun commentaire:

Publier un commentaire