Des cybercafés pour foyers

Japon. On les appelle les "réfugiés du Net". Dans un pays où la crise a creusé les inégalités, ces travailleurs pauvres logent occasionnellement ou à l'année dans le box d'un café Internet. Une nouvelle forme de précarité.

lu dans : M Le Magazine du Monde, 8 juin 2013, p. 64-66

Aucun commentaire:

Publier un commentaire