Les hypers en bout de course(s)

(Crédit photo : Denis Darzacq - Agence VU)


Née dans les années 1960, la grande distribution règne sans partage sur les ventes de produits alimentaires en France. Mais depuis 2009, le modèle donne des signes de fatigue. Face aux gondoles à la dérive, les hypers jouent, notamment, la carte de la responsabilité. Avec plus ou moins de sincérité.


Lu dans : Terraeco, n° 48, juin 2013, p. 42-51

Aucun commentaire:

Publier un commentaire