Astérix, un héros terriblement européen





Les albums de Goscinny et Uderzo, impossibles à exporter aux Etats-Unis, font partie de l'imaginaire de tout le continent.


Lu dans : "Courrier International", n°1242, 21 août 2014, p. 25

Aucun commentaire:

Publier un commentaire