Le manque de temps, un syndrome à dépasser

L'impression de vivre dans un temps toujours en fuite déséquilibre nos existences. Mais peut s'apprivoiser.




In : Le Figaro, lundi 1er septembre 2014, p.12




Aucun commentaire:

Publier un commentaire