Francophonie : une union qui doit se faire la voix du Sud

L'année 2015 est une année charnière pour l'Organisation internationale de la francophonie (OIF), qui est en pleine mutation car Abdou Diouf, secrétaire général de l'organisation pendant près de douze ans, a cédé sa place à Michaëlle Jean. Quels sont les objectifs de cette organisation ?

 Lu dans  : L'Humanité, vendredi 18, samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015, p. 20-21

Aucun commentaire:

Publier un commentaire