La grande aventure du français, 3 : mots du droit, mots du roi

Au XVIe siècle, François Ier ordonne que "le langaige françoys" devienne la référence devant la justice et l'impose ainsi face au latin. Un tournant décisif.




Lu dans : "L'express", n°3289, 16 juillet 2014, p.100-102

Aucun commentaire:

Publier un commentaire