Lettre indomptable

 Afficher l'image d'origine


L'écrivaine d'origine camerounaise Leonora Miano refuse les compromissions et la posture victimaire tout en défendant une identité ouverte, transfrontalière.
Lu dans  : Libération, mercredi 7 décembre 2016, p. 30


Aucun commentaire:

Publier un commentaire